Une histoire d’eau-forte

28 juin

Cette histoire ne sent pas le soufre mais le perchlo. Elle raconte les transformations d’une plaque de cuivre, depuis les premiers traits posés en février.

Je préparais alors un voyage d’hiver au Québec et rêvais aux paysages de neige, aux bouts de glace flottant sur le fleuve St Laurent. Tout était flou, vague et mouvant comme dans un rêve. Voici à quoi ressemblait alors la plaque gravée:

La gravure d’avant le départ

Arrivée dans l’hiver québécois, je ne fus pas déçue. Des couches de glace, des nuances infinies de gris, des bleus froids et limpides, et surtout du blanc, du blanc en veux-tu en voilà.

Les blancs, les gris du dehors
Les tableaux mouvants que laissent les traces d’engins dans la glace
Le blanc dans les musées et sur les toiles aussi

Et puis il a fallu briser là, repartir vers l’est et quitter les glaces, non sans emporter toutes ces réserves de blanc, ces silences. La mémoire, lentement, a fait oeuvre et le temps m’ a donné un coup de fouet: monter les blancs en neige, émulsionner, reprendre la plaque, la mettre au bain, à mordre. Aquatinte, puis sucre… Ah…que j’aime cette cuisine de graveur!

Les vernis sautent comme des verrous et voilà la plaque qui s’anime de creux, de remous, de gouttes de givre posée sur le cuivre. Canicule sur Toulouse, il fait 40 dehors, et à peine plus frais dans l’atelier mais ça y est: HIVER, je te tiens enfin !

Hiver forever…

Alors que je peaufine mon prochain billet sur mes lectures nordiques, je me promène le long de blogues consacrés à la Côte Nord du Québec… Je vous recommande tout particulièrement celui-ci que je viens de découvrir.

Frileux, frileuses, s’abstenir!https://tourismecote-nord.com/blogue/hiver/cote-nord-mon-hiver-est-plus-fort-que-le-tien/

Merci au blogue de Tourisme Côte Nord pour la photo!

Québec Hiver 19, Jours 2 et 3: lapoudredestampette découvre la « poudrerie »

Nous avons fait connaissance avec les fameuses tempêtes de neige que nous avions si souvent vues en regardant la météo depuis la France. C’est pas si pire comme ils disent ici, mais ce qui surprend le plus, hormis les quantités de neige impressionnantes, c’est le vent de Nord-Ouest qui souffle en rafale.

Dans notre petit village des Pyrénées, nous avions souvent vu de gros flocons tomber à la verticale et blanchir les toits. Ici, la neige qui tombe fait des dessins beaucoup plus capricieux: elle tourbillonne, elle court à l’horizontale, le vent décolle les capuches des manteaux et les flocons tardent les yeux! On comprend mieux ensuite la nécessité d’un équipement adapté: sous la capuche, la tuque (le bonnet) de préférence doublé polaire, et autour de la capuche, l’écharpe qui sert à tenir le tout ensemble !!!

Ici , tout départ en voiture s’anticipe d’environ une demi-heure. Celle que nous avons louée avait bien une raclette dans le coffre mais …pas de pelle. Donc hier, arrête à Canadian Tire (un genre de Leroy Merlin) pour acheter l’indispensable pelle! 15 minutes, c’est le temps minimum pour racler la neige sur le capot, les vitres, le pare-brise et les plaques d’immatriculation. Ensuite, si la neige est tombée en quantité, il faut dégager les roues pour sortir de la place de stationnement.

Et quand on peut démarrer , c’est destination visite de musée ou magasinage car toute activité extérieure est peu engageante en ce premier week-end à Québec. On se retrouve à l’intérieur dans mon prochain billet où je vous emmenerai au Musée des Civilisations…

D’ici là, tenez-vous bien au chaud!

 

 

 

Québec: J-6…que mettre dans la valise pour une destination grand froid?

Dernier dimanche printannier, c’est non sans rire que j’ai étendu tous les draps dehors. Ce n’est pas au Québec que je ferai ça le week-end prochain…

Mais qui dit dernier dimanche, dit dernière journée libre pour penser sereinement aux bagages, faire le tri,car je me rends compte comme à chaque fois que j’ai prévu trop de vêtements et j’ai commencé à m’alléger …

Alors pour ceux qui envisagent un jour de partir pour une destination grand froid, voilà à quoi ressemble ma valise. Tout d’abord, j’ai mis les vêtements les plus encombrants ou ceux réservés aux activités extérieures dans le sac qui part en soute : pantalon grand froid (type pantalon de ski), leggings en laine, grosses chaussettes, bottes de neige, mouffles et autres sous-couches techniques.

Question budget, c’est super d’être la dernière zone à partir en vacances. Ca coincide avec la fin des soldes et comme je n’étais pas pressée, j’ai fait de super affaires hier. Voyez plutôt:

Du coup j’ai fait un extra et me suis offert un col-roulé en cashmere aussi doux que son prix…

Dans ma valise cabine, j’ai rangé les vêtements plus légers et ceux dont je risque d’avoir besoin pour le dernier vol transit entre Montréal et Québec à bord d’un Dash d’Air Canada qui ressemblera à ça …(si, si, la photo est dessous!) et à l’arrivée comme les gants, les lunettes, les papiers et tout le nécessaire pour « survivre » à 1 vol long courrier et deux moyens courrier: une mini-trousse de toilette, ma tablette, un casque , de quoi écrire et lire…

le Dash qui sera notre 3e avion

Et pour l’occasion je vais me plonger dans le roman-fleuve de Douglas Kennedy, saga familiale traduite en français sous le nom de « La Symphonie du Hasard ». Faudra bien ça pour tuer l’ennui et faire face aux premières nuits de décalage horaire…

J’ai l’air de me plaindre comme ça, mais j’adooooore voyager et je sens que je vais encore peu dormir dans la nuit de vendredi à samedi. Façon, 1er vol à 7h… faudra être sur le pont à 4h30.

La gravure d’avant le départ

14 février

J-9…Je me suis amusée à imaginer des paysages et villages à quelques jours de notre départ… Eau-forte prise dans la glace, reflet des nombreuses vidéos ou photos que j’ai regardées ces derniers jours.

(A comparer avec celles que je ferai à mon retour…)

Chandeleur/Jour de la Marmotte: Québec…dans 3 semaines!

Vous avez peut-être déjà lu mes billets de notre premier séjour au Québec été 2017(https://lapoudredestampette.wordpress.com/2017/07/02/demain-quebec/ ) et bien cette fois je vais tenir le journal de voyage de notre 2e voyage là-bas…au coeur de l’hiver.https://youtu.be/gNETqwVFbJA

Pour l’instant, je ne me suis pas trop replongée dans le Guide du Routard.

J’ai plutôt exploré les sites de vêtements « grand froid » ou froid polaire » et regardé des vidéos qui fourmillent de conseils du genre « Comment se couvrir » mais sans se couvrir …de ridicule! ou comment survivre à une tempête de neige…Voyez ici:https://www.youtube.com/watch?v=kpg_z3ZOHTc

Voici ma liste de vêtements à J-20:

  • un caleçon thermique à mettre sous le pantalon
  • une cagoule
  • une polaire avec zip
  • un pantalon grand froid pour les journées d’activité de plein air (le tout en solde chez Cimalp)
  • des chaussettes avec mérinos
  • des sous-gants en soie
  • des moufles ( soldes Decath)
  • une doudoune (Pyrenex, super chaude duvet d’oie, d’occase sur Ebay)
  • des bottes fourrées Kimberfeel (trouvée à -50% sur un site sport Ekosport)

Si vous fouillez bien entre les sites d’occasion et les soldes vous pouvez vous équiper bien chaud sans vous ruiner…

Il me reste à boucler l’optique: rdv pris chez l’ophtalmo le 14/02 pour refaire mes lunettes de vue + acheter lunettes de ski…

Dans un prochain billet…comment boucler..la valise avec tous ses vêtements grand froid car GRAND FROID= GROS VOLUME!!!!