Je fais le tour de ma maison….

2 février

Nombreux sont les contes où la maison joue un rôle central. Mais c’est la comptine « Je fais le tour de ma maison » avec sa gestuelle qui m’est revenue alors que je gravais deux nouvelles petites plaques qui plantent le décor autour de la maison de mes rêves (https://lapoudredestampette.com/2020/01/24/la-maison-de-mes-reves/)

J’ai fait le tour de ma maison, j’ai descendu l’escalier, fermé les volets, éteint les lumières et fermé à clé « clic-clac »…Je me retrouve dans un paysage de neige marqué de quelques traces à peine. Si j’avance encore, un grand arbre surgit qui à lui tout seul raconte l’hiver, et sous la neige, les racines, et dans le tronc, les branches, la sève en sommeil.

Ce n’est pas une gravure de désolation. Plutôt les griffes de l’attente, les traces ténues d’une promesse. Le souvenir des genoux sur lesquels on était enfant, où de l’enfant sur nos genoux qui éclatait de rire quand on lui tordait le bout du nez: clic-clac.