七夕, tanzaku et cyanotype

Mon vieux bol à cyano

Hier, histoire de faire mes gammes pour le projet AIMPE (https://lapoudredestampette.wordpress.com/2019/06/28/ipe-et-aimpe-miniprints-et-max-de-boulot/) j’ai rassemblé des chutes de beau papier (Hahnemuhle 350g) dans l’idée de fabriquer des petites bandes cyanotypées et des cartes de visite.

Tanabata (七夕 « La septième nuit [du septième mois») est la fête japonaise des étoiles. Ce sera le dimanche 7 juillet et ce jour-là, les japonais écrivent leurs souhaits, parfois sous forme de poèmes, sur un tanzaku et les accrochent sur les feuilles.

Ca tombe bien, il y a justement un figuier sur mon prochain lieu d’expo: https://lapoudredestampette.wordpress.com/2019/06/30/lart-cache-a-albas/ et je vais pouvoir honorer la tradition en y accrochant mes tanzaku…

Quel bonheur de retrouver mon vieux bol dans lequel j’ai dosé le mélange et de badigeonner ces bouts de papier. La chaleur était telle que je n’ai pas eu à attendre plus de 2 heures pour les exposer au soleil.

cartes

Aujourd’hui je continue les bandelettes, mes poèmes sans parole, mon ode au bleu et aux étoiles.