QCH19, Jour 7, Appalaches, Pourvoirie…Franchir la Frontière en Skidoo

Ah…l’échappée belle: quitter la ville en route pour les Appalaches. Rien que le nom me fait rêver. Une fois passé le Pont de Lévis, nous voilà dans le Québec que j’aime: longues lignes droites entrecoupées de pistes de moto-neige, églises visibles des lieues à la ronde, grands silos, champs de bleuets pour l’heure enfouis sous le blanc…

Direction: la Pourvoirie de Daaquam où nous séjounerons une nuit et deux jours dans un petit chalet nommé « Vacancier ».

Une pourvoirie, c’est plein de choses à la fois. C’est d’abord un lieu de chasse et de pêche mais en hiver c’est comme une mini station de sports de neige autour d’une auberge et de chalets. Nous avions découvert la Pourvoirie de Daaquam grâce aux vidéos d’Audrey D. que je remercie au passage. Por voir sa vidéo c’est ici:https://www.youtube.com/watch?v=JRkPh_s6nLA

Nous arrivons donc vendredi vers 14h et par chance notre chalet qui ne devait être libre qu’à 16h et déjà prêt, ce qui nous permet de nous installer avant d’aller nous équipper pour notre première activité: la sortie en moto-neige.

Franchir la frontière entre le Canada et les USA en moto neige…ce fut la surprise de cette sortie. J’avais bien vu que la Pourvoirie longeait la frontière mais je ne pensais pas que nous pourrions la traverser!

Equipés comme des cosmonautes, nous voilà donc partis à 2 motos, précédés de celle de notre guide Jason. Inutile de vous dire que je ne me suis pas essayée à la conduite, n’ayant jamais fait de moto. Bon, on peut faire du skidoo sans permis mais je ne m’en sentais pas capable. Et heureusement que Jason alias St Bernard nous accompagnait pour désenneiger la moto une ou deux fois quand nous sommes sortis des pistes!

Il faisait un temps magnifique en ce 1er jour de mars et cette sortie restera sans doute parmi nos meilleurs souvenirs, avec celle en traîneaux à chiens que je vous raconterai demain dans mon prochain billet…

Publié par

lapoudredestampette

La gravure représente la dernière étape en date de mon parcours artistique, après un long détour par la peinture à l’huile, l’acrylique et le collage. Depuis une dizaine d'années, je travaille l’estampe et ses nombreuses techniques d’impression à L’Atelier de la Main Gauche à Toulouse. Ce lieu encourage la pratique d’une gravure propre où l’emploi de produits toxiques est réduit au maximum. Je m’intéresse aussi à d'autres techniques d'impression comme le cyanotype, procédé photographique ancien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s