Botanica…et les contes du nénuphar

19274845_10213555209618882_668437006038312190_n

Il m’a été donnée la chance d’assister à l’improvisation d’un conte samedi dernier. Samedi dernier, aux premières heures du matin, ou presque,  nous étions réunies autour de notre conteur hors pair, Patrick Payré.

La semaine avait été très chaude à Toulouse, mais pas encore caniculaire. Nous étions fatiguées. Le conteur n’avait pas pu achever l’histoire, harassé qu’il avait été comme nous par cette chaleur que la ville sait rendre étouffante. Et ce conte inachevé fut comme  le reflet exact et précieux de l’état de notre collectif:  en plein questionnement, en pleine métamorphose. Chacun est reparti de son côté en emportant avec lui un fragment de ce conte en construction.

Pour ma part, il trotte menu dans ma tête, je revois des images, des sons, des groupes de mots: coquille d’oeuf , grande porte en fil de fer et mare aux nénuphars…

Je me suis bien-sûr arrêtée sur ce nénuphar qui ne cesse de grandir dans mon imagination, tel le victoria amazonica, ce nymphaeaceae qui inspire l’architecte dont nous parle Francis Hallé, autre conteur fabuleux qui a écrit un Atlas de botanique poétique

Il nous raconte que Joseph Paxton, jardinier émérite, avait découvert que les feuilles étaient capables de supporter le poids d’un enfant. Une gravure fut publiée montrant sa fille Annie assise en costume de fée sur la feuille du Victoria…

Victoria_Regia_LIN_1849-

Il ne m’en a pas fallu  plus pour que je me mette à rêver à ma prochaine gravure…

A suivre…

Je dédie ce billet à tous les amis du Collectif Oz’arts du Jour, ceux qui ont pu être là ce samedi, et les absents aussi.

Publié par

lapoudredestampette

La gravure représente la dernière étape en date de mon parcours artistique, après un long détour par la peinture à l’huile, l’acrylique et le collage. Depuis une dizaine d'années, je travaille l’estampe et ses nombreuses techniques d’impression à L’Atelier de la Main Gauche à Toulouse. Ce lieu encourage la pratique d’une gravure propre où l’emploi de produits toxiques est réduit au maximum. Je m’intéresse aussi à d'autres techniques d'impression comme le cyanotype, procédé photographique ancien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s