Watt, Kelvin et Loch Loig

Levés tôt vendredi matin nous sommes arrivés avant l’ouverture du Kelvingrove Museum. Nous en avons profité pour aller sur les prémisses de l’Université de Glasgow. Plongeon dans l’univers de Harry Potter: bâtiments majestueux, cours, jardins, chapelle: Marie et moi chantonnons l’air du film et nous prenons pour Hermione.

Ceci dit, beaucoup choses à découvrir dans ces bâtiments dédiés à l’étude de la science. Kelvin, Watt sont à l’honneur; ambiance chaude et électrique, donc!

Je m’attarde un peu dans les salles consacrées à l’avancée de la médecine, et je suis rattrapée par mon attirance pour l’anatomie. Ici, on est gâtés!

Bon, mais un retour en extérieur et à l’air frais ne fait pas de mal…Bientôt 11h le musée va ouvrir. Un dernier regard dans les mille cours de l’Université et nous voilà partis.

Le Kelvingrove Museum vaut lui aussi largement le détour. Après un bon café, nous sélectionnons les salles du 1er étage pour découvrir les premiers peuples d’Ecosse et l’art traditionnel écossais, pour commencer.

Nous poursuivons par les salles dédiées aux coloristes de ce pays (si, si, il n’y a pas que du vert et du gris). Un tour d’horizon en images (je mettrai les noms des artistes plus tard)

Pour finir, avant de quitter Glasgow, nous savourons des scones dans le hall du musée en écoutant un concert d’orgue: magique!

Installation « Hanging heads » East Court

Nous quittons donc Glasgow en tout début d’après-midi direction la région du Loch Lomond et le Parc naturel des Trossards. Très vite, la nature reprend le dessus et nous logeons des lochs aussi grands que la mer… Après 1h30 de route (dont 30mn sur une où deux voitures ont du mal à se croiser) nous voilà rendus à notre destination, au bord du Loch Loid que notre hôtel domine. Nous profitons des environs, du cadre pour le reste de la journée et la nuit. Voici en images: